[Total : 2    Moyenne : 5/5]

Analyser une situation, prévoir les événements à venir, établir un bilan, repérer un objet perdu, tout cela est possible avec la radiesthésie.

Si cette technique divinatoire était pratiquée par les sourciers pour trouver de l’eau dans les régions désertiques, aujourd’hui, elle intervient de plus en plus dans la voyance pour donner plus d’efficacité au travail médiumnique. Son principe consiste à comprendre un fait et à obtenir des réponses à des questions par le biais d’un instrument, dont le plus utilisé est le pendule.

Le pendule, un outil pratique pour la voyance
Il faut rappeler que chaque individu dispose de la conscience et de l’inconscience. Cette dernière a la possibilité de cerner des choses qui ne sont pas forcément révélées à la conscience. Afin d’avoir accès à ces informations cachées, le médium recourt à un instrument permettant de relier les deux systèmes psychiques. Il convient de souligner que la radiesthésie à la capacité de détecter des ondes émanant des objets ou des corps. Les produits ésotériques sont donc des intermédiaires qui transmettent au praticien les vibrations et les énergies influant sur un lieu, une personne, une situation… C’est en formulant une question que le dispositif, notamment le pendule, effectue des mouvements répondant à une convention établie à l’avance. Par ailleurs, étant l’un des outils les plus puissants en voyance, le pendule est proposé en diverses formes et matières dans les boutiques ésotériques. Parmi les plus prisés, on peut citer le pendule en métal, en bois, en pierres précieuses ou semi-précieuses, facetté, goutte et égyptien. Vous trouverez également sur de nombreux sites spécialisés dans les arts divinatoires, de la radiesthésie en ligne pour une voyance immédiate.

La voyance de nos jours

La voyance de nos jours

Comment se servir d’un pendule ?
Étant un bon support d’oracle divinatoire, le pendule est très courant dans les consultations en voyance. Aussi, son utilisation de façon autonome est de plus en plus répandue, du fait de la facilité de son fonctionnement. Toutefois, elle exige le respect de certaines règles afin que l’outil puisse donner plus de détails sur les aspects de l’avenir ou d’une situation. En effet, il est impératif, avant de procéder à la pratique, d’établir une convention. Celle-ci, dans la plupart des cas, se définit par oui (vrai), quand le dispositif tournera en général dans le sens des aiguilles d’une montre ; non (faux), s’il pivotera dans le sens inverse ; « je ne sais pas », lorsqu’il amorcera un mouvement de gauche à droite ; et « je ne désire pas répondre », s’il restera statique. Ensuite, le pendule et le subconscient de ce qui l’utilise doivent être en phase, d’où l’importance d’avoir une bonne qualité de magnétisme. Pour ce faire, un bon moral est indispensable pour pouvoir faire le vide en soi en se détachant de toutes émotions. Cela permet d’être plus réceptif. Il est dans ce cas déconseiller de pratiquer la radiesthésie dans la fatigue ou dans la précipitation. Une fois préparé mentalement, il faut tenir l’instrument avec la main active (gauche ou droite), entre le pouce et l’index. Quand il sera immobile, le travail pourra commencer.